Le lycée a 30 ans

Ils furent nombreux, 200 environ, au rendez-vous de la célébration du trentenaire du lycée Jean Prouvé ce 15 novembre dernier. C’étaient des anciens élèves, travaillant aujourd’hui en entreprises du bâtiment pour la plupart, des anciens collègues, souvent retraités, le personnel de l’établissement, des inspecteurs, des représentants d’élèves et de parents d’élèves. La joie des retrouvailles entre camarades de promotion et avec leurs professeurs se lisait sur les visages. Beaucoup ne s’étaient pas revus depuis de longues années.

Ils pouvaient découvrir l’histoire du lycée et s’y situer à travers une exposition intitulée « Une aventure commencée il y a 30 ans ».

Vingt-deux panneaux y rassemblent coupures de presse et photos, regroupées par thème et par époque (l’inauguration du lycée, l’horizon professionnel, Radio lycée, la place des lycéennes et des étudiantes dans un lycée du bâtiment etc.). On y apprend que lors de son inauguration en septembre 1989, le lycée s’appelait lycée du bâtiment. Il n’adopte le nom de Jean Prouvé qu’en 1990. Il était prévu que l’exposition aurait lieu du 12 au 22 novembre. On pense aujourd’hui la prolonger jusqu’au 19 décembre.

C’est dans la même salle qu’eut lieu le spectacle. Au programme, il y avait d’abord un sketch par les deux professeures de français, Pascale Looten et Pascale Bertin, puis un spectacle par 4 jongleurs et équilibristes de l’école régionale du cirque de Lomme, avec laquelle se dessine un partenariat, et un concert de musique où d’autres collègues purent exercer leur talent.

L’affluence dépassait les prévisions. C’était particulièrement notable dans la salle de restauration où un buffet attendait les invités et les discussions allaient bon train.