Lutter contre les discriminations

Mardi, nous avons rencontré deux intervenants de la ligue des droits de l’Homme, Mme Tiset et M. Philibert, qui sont venus débattre avec nous sur la question des discriminations.

La discrimination c’est le fait de mettre à l’écart quelqu’un ou de lui donner un traitement défavorable en fonction de son origine, son sexe, son âge, son apparence physique, ses opinions, sa religion, son lieu de résidence…

Elle peut se manifester lors d’une recherche d’emploi, de logement, d’une demande de prêt…

Toutes les discriminations sont interdites par la lois, mais il est difficile de les prouver.

Une expérience a démontré que la discrimination à l’embauche existe vraiment. Un testing a été réalisé récemment (janvier 2020). On a envoyé un ensemble de CV, de lettres de motivations à de grandes entreprises Françaises. On a pu observer que les candidats dont le nom était Français obtenaient davantage d’entretiens.

Les intervenants nous ont montré des vidéos où on constate que les discriminations passent aussi par l’accent ou l’origine. On a vu un exemple récent avec les Chinois à Paris, qui se sentent discriminés depuis l’apparition du coronavirus.

Ils nous ont demandé ce qu’on ferait si nous étions victime nous même de discrimination. Certains ont répondu qu’ils iraient porter plainte à la police. Les intervenants nous ont conseillé d’en parler aux professeurs ou aux CPE si un incident se produisait au lycée. Ils nous ont aussi parlé du Défenseur des droits à qui on peut envoyer un courrier.

Nous pensons que les discriminations ne devraient plus exister depuis qu’elles sont reconnues comme telles, c’est à dire depuis la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui stipule que tous les Hommes naissent libres et égaux en droit.

Ethan Piétin et Margaux Sergent